Le chemin de vie 1 en numérologie


Lorsque je fais un parcours de vie, j’affine l’interprétation en combinant l’astrologie indienne (astrologie hindoue) et la numérologie à travers le chemin de vie et les cycles d’ambiance et de réalisation.

La numérologie est fondée sur une analogie de l’univers et la connaissance de la symbolique des nombres et de ses principes qui relie l’homme au cosmos par une trame énergétique.

Le chemin de vie est le nombre principal qui représente la destinée de l’individu. Il indique le parcours à faire, l’essentiel étant de savoir quel type de parcours l’individu doit suivre et à quels genres d’obstacles il doit s’attendre

Chemin de vie 1 est extrêmement difficile. Il faut avoir les capacités dans le thème pour le vivre sinon cela fera des frustrés, des déçus, des gens mal dans leur peau.

Le chemin de vie 1 est très exigeant, celui qui le suit est appelé à prendre seul de multiples initiatives, que ce soit pour lui-même ou pour son entourage. Trouver lui-même les aides et les soutiens nécessaires tout au long de sa vie.

Les chemins de vie 1 seront hypothétiques, parfois ponctuels, opportunistes, ambitieux. Ils seront récompensés. La réussite est directement proportionnée à l’énergie dépensée. Ils doivent vivre dans tous les contextes d’indépendance, d’autonomie et de créativité. Ils devront acquérir une position d’avant-garde, de leader, mais ils devront s’efforcer de la conserver ce qui, pour eux, n’est pas évident.

En absence totale de solidarité propre à son environnement le chemin de vie 1 sera apprécié ou dévalorisé en fonction de ses aptitudes et attitudes, il ne pourra pas dire « ce n’est pas moi, c’est les autres » puisqu’il ne pourra pas compter sur les autres. Le manque de considération, de respect, la négligence, mais aussi l’égoïsme un peu trop manifeste sera sévèrement sanctionné par des échecs répétitifs.

Il faut qu’il s’attende à des retours à zéro, à des retours à la case départ. Les erreurs se paient chers et très souvent sur le champ. Le chemin de vie 1 doit s’efforcer de reconnaître ses fautes, de faire son mea culpa et faire preuve de plus d’exigence vis-à-vis de lui-même que vis-à-vis des autres.

Son rayonnement, son savoir-faire, son autorité risquent de le transformer en despote et il risque de se retrouver seul. Le risque pour le chemin de vie 1 est de ne pas accepter d’entendre les avis des autres, les conseils, au moins de temps en temps, mais si il doit tenir compte des avis extérieurs, il doit apprendre à agir seul, en un mot à s’autonomiser.

La tendance du chemin de vie 1, c’est de vouloir en mettre plein la vue, mais de ne pas vouloir se centrer sur lui-même, de reconnaître sa valeur.

Le chemin de vie 1 c’est une route qui monte droit devant elle, difficile, mais menant loin et haut. Une vie active, riche en décisions créatives. Il faut s’efforcer d’être un modèle, de donner l’exemple.

Le chemin de vie 1 risque de tomber dans le conformisme, la routine. Il faut faire attention à la timidité, à l’hésitation, au doute et à l’indécision. Il faut développer la confiance en soi, avoir foi en ses capacités et les perfectionner, devenir un élément de référence et ne pas se reposer sur autrui.

Le chemin de vie 1 doit faire attention à tous les signes extérieurs qui peuvent l’amener à une involution.

Son entourage doit bénéficier de son empreinte, de sa réussite, il doit susciter des vocations, encourager les plus faibles. Il ne doit jamais s’installer dans un cadre de soumission, mais il ne doit pas non plus être agressif ou arrogant.

Le chemin de vie 1 peut être né dans une famille inflexible. Une tension entre parents et enfants peut conduire à une rupture vers 20 ans.

A 20 ans le chemin de vie 1 doit apprendre que le rébellion pure n’établit pas forcément l’indépendance et la détermination.

A 30 ans le chemin de vie 1 abandonne la rébellion pour une indépendance qui s’éveille et apprécie l’individualité des autres.

Le chemin de vie 1 peut avoir des parents qui manifestent de l’indifférence à l’égard de sa croissance. Il peut rencontrer des supérieurs avec lesquels il connaîtra d’intenses conflits de volonté.

Les chemins de vie 1 recueillent ce qu’ils ont semé. Ils doivent équilibrer obstination et individualité avec coopération et harmonie.

Le chemin de vie 1 sera réprimandé et ignoré aussi longtemps qu’il ne se sera pas exprimé tout seul.

Il a besoin de prendre la mesure entre la soumission et l’autoritarisme et il doit rester actif.

 

N’hésitez pas à me contacter : Anne-Marie Debien 06.65.49.99.39