Les différentes Huiles Essentielles d’Eucalyptus en Aromathérapie


Les Eucalyptus forment un groupe très riche d’arbres, de la famille des Myrtaceae et sont originaires d’Australie où ils dominent 95% des forêts avec plus de six cents espèces.

Certaines espèces, dont l’Eucalyptus globulus, ont été introduites en Europe où elles se sont très bien acclimatées sur les rivages méditerranéens, ainsi qu’au Portugal, et en Afrique du nord…

Un Eucalyptus adulte, peut, selon l’espèce, se présenter comme un petit buisson (moins de 4 m) ou comme un arbre de très haute stature (jusqu’à 90 m ou 100 m).

L’écorce est très utile pour l’indentification et la distinction entre les nombreuses espèces, car elle peut présenter de grandes différences dans son apparence : se décortiquant, dure, fibreuse, floconneuse, lisse, ou possédant de profonds sillons.

La plupart des espèces ont des feuilles persistantes, bleutées et sont opposées, sessiles, ovales et glauques sur les jeunes arbres et deviennent alternes, pétiolées, très allongées, parfois un peu courbées comme des lames de faux et d’un vert luisant quand l’arbre grandit.

Les fleurs sont très variées, elles ont de très nombreuses étamines qui peuvent être de couleur blanche, crème, jaune, rose ou rouge. Au départ les étamines sont enfermées dans un étui fermé par un opercule formé par la fusion des pétales et des sépales, d’où le nom « Eucalyptus » du grec eu « bon » et kalypto « couvrir ».

L’eucalyptus est connu pour ses vertus sur l’appareil respiratoire, dues surtout au cinéol (ou eucalyptol) contenu dans ses feuilles. Il est recommandé en phytothérapie pour soigner les bronchites, la toux, les rhumes ou la sinusite. On peut en faire des fumigations, des infusions ou des décoctions, ou encore l’acheter sous forme d’huile essentielle ou de gélules.

Eucalyptus globulus (gommier bleu) : la variété la plus utilisée en phytothérapie pour ses multiples vertus sur l’arbre respiratoire, et plus spécifiquement sur la sphère broncho-pulmonaire :

– On utilise ses feuilles entières en fumigations et infusions pour le confort des bronches

– On utilise des gélules composées de poudre de ses feuilles pour le confort des bronches

– On utilise son Huile Essentielle, obtenue à partir de ses feuilles, dans les pneumopathies et les complications broncho-pulmonaires grippales en usage externe (onctions sur le thorax) et en usage interne, en inhalation et gargarisme. Elle agit principalement comme expectorant et décongestionnant pulmonaire et mucoral…

Eucalyptus radiata (eucalyptus radié) : c’est l’Huile Essentielle des voies respiratoires hautes (sphères rhino-pharyngée) aux propriétés énergisantes exceptionnelles

– On utilise son Huile Essentielle, obtenue à partir de ses feuilles et plus riche en cinéole que la globulus, qui est antivirale, anticatarrhale, antitussive, expectorante, mucolytique et décongestionnante nasale et respiratoire et stimulante immunitaire en usage interne pour les états grippaux, les bronchites, les rhumes, les rhinopharyngites, les sinusites, les angines, et pour les affections ORL, urinaires et intestinales

Eucalyptus citriodora (eucalyptus citronné) est surtout reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires, antirhumatismales et antalgiques, mais est aussi calmante, sédative, hypotensive, antifongique, antispasmodique et répulsive des moustiques. Il est particulièrement indiqué pour l’arthrite et la polyarthrite rhumatoïde :

– On utilise son Huile Essentielle, qui a une forte odeur typique et camphrée pour les articulations douloureuses, les tendinites, les sciatiques, l’hypertension artérielle, les mycoses cutanées…..

N’hésitez pas à me contacter : Anne-Marie Debien 06.65.49.99.39